Ce qu’il reste, Benedicte Blondeau